Pull Lopi

Ces explications, ce sont les grandes lignes qui permettront de passer d'un pull raglan classique à un pull à encolure circulaire.

Elles peuvent être utilisées telles quelles pour une encolure unie, avec torsades ou à rayures puisque le nombre de mailles de base de l'encolure est sans importance (pour les torsades cependant il faudra sans doute ajuster).

Par contre, si on veut utiliser un motif fantaisie (jacquard ou dentelle), le nombre de répétitions exactes du motif est important de façon à ce que la couture d'assemblage des deux parties soit invisible.


"Quelles que soient son origine et  son inspiration, le pull Lopi (lopapeysa) avec son motif jacquard circulaire est unique et est devenu depuis près de 50 ans un symbole de l’Islande " . Source

Technique :

Ce qui le caractérise c'est son empiècement circulaire le plus souvent richement orné de motifs jacquard, motifs très anciens et appartiennent à la tradition du tricot nordique. Mais on peut décliner cette encolure avec des motifs jacquard plus modernes, géométriques ou figuratifs, des torsades, des points dentelles, ou tout simplement des rayures.





Quand il est tricoté à la main il peut être commencé par l'encolure (top-down) pour arriver à la largeur de l'empiècement par des augmentations réparties régulièrement au cours de plusieurs rangs, ou bien de bas en haut en tricotant le corps et les manches, en rejoignant le tout puis en diminuant régulièrement pour arriver au nombre de mailles de l'encolure.

L'empiècement peut être plus ou moins large, il peut démarrer dès le creux des emmanchures (1), ou bien juste au niveau des épaules (3).

Dans tous les cas il faudra creuser d'avantage le devant, le plus souvent en arrondi, tout dépend de la forme de base du pull que l'on choisi.

1 - empiècement maximum 2 - base manches raglan, empiècement variable
3 - base pull manches montées (petit empiècement)

Sur nos machines à tricoter il est bien évident qu'on ne pourra pas tricoter l'empiècement ni en circculaire, ni d'une seule pièce = pas de circulaire en raison du jacquard qui ne se fait que sur la fonture principale, ni d'une seule pièce à cause de la limitation du nombre d'aiguilles (180 ou 200 en jauge standard), sauf pour les tailles enfant peut-être.
Le mieux est de le faire en deux pièces raccordées par une couture invisible sur chaque épaule. Pour la contuinuité du motif il faudra partir d'un nombre entier de répétitions du motif jacquard (plus 1 maille lisière pour la couture).

En tricot mains (A) il y a relativement peu de diminutions sur un rang, mais ces rangs de diminutions sont fréquents pour respecter un dessin et sont faites (généralement) les unes au dessus des autres.
A la  machine (B), il ne sera pas possible de programmer automatiquement de tels dessin et pour limiter ces longues manipulations on les fera en 2 ou 3 fois, réparties sur un rang, .


Mais alors il sera difficile d'obtenir un dessin continu du bas jusqu'en haut de l'encolure, on préfèreras 3 zones de motifs, chaque zone comportant son propre motif, et séparée de l'autre par un rang de diminutions, ce qui limite le nombre de manipulations tout en conservant une transition fluide entre les zones. L'empiècement se fera sur maximum 2 x 200 mailles (limite de la machine) pour arriver au niveau encolure  à 2 x 50 m, en diminuant 1 aiguille sur 2 dans les deux rangs de diminutions. La zone 3 de l'encolure se tricotera sur une cinquantaine d'aiguilles jusqu'à la bande d'encolure. Ces valeurs seront à ajuster en foncion de l'échanillon et de la taille du pull bien sûr.

Les premières diminutions entre les zones 1 et 2 se feront sensiblement au niveau des épaules pour garder l'aisance et le confort, on en déduit que les zones 1 + 2 mesureront une dizaine de centimètres ( largeur d'épaule taille adulte), et la zone 1 peut avoir la même hauteur que les zones 2 et 3 réunies .
Du coup l'empiècement circulaire mesurera dans les 20 cm de hauteur totale.

A quelle hauteur de la manche va-t-on placer l'empiècement?

20 centimètres d'empiècement c'est le maximum raisonnable à envisager. En effet la hauteur de la tête de manche d'un pull raglan mesure en moyenne 25 cm à 29 cm, plus ou moins selon les tailles homme/femme, moins bien sûr pour les tailles enfant. Ce qui va nous guider c'est l'ensemble des motifs jacquard que l'on va utiliser, et de l'échantillon obtenu en tricotant ce jacquard.

Le corps du pull :

On partira d'un modèle de pull raglan classique. Le dos et le devant n'auront pas la même hauteur : la différence est d'environ la moitié de la hauteur d'encolure classique.
La tête de manche est travaillée en rangs raccourcis de façon à ce qu'un côté de la manche corresponde au dos du pull, l'autre côté au devant.
Les deux manches sont tricotées en symétrique.

Pour que la largeur d'encolure devant soit légèrement plus large que celle du dos, on gardera exactement le même rythme de diminutions sur le raglan du devant et celui du dos. (sauf ajustement ultérieur)



Commencer par les deux manches, en faisant attention de faire la seconde en symétrie, marquer le milieu ET le devant de la manche avec un fil de couleur contrastée. Mettre en attente sur fil perdu.

Tricoter le devant. Une fois arrivé au niveau de l'empiècement :

L'empiècement :
Remonter la partie avant (marquée d'un fil couleur) de chaque manche à droite et à gauche du corps, en superposant la première maille de la manche sur la dernière du devant (pour la couture), arrivé au fil couleur marquant le milieu de la manche ajouter une maille (pour la couture)

Tricoter la zone 1 de l'empiècement avec son motif,
* Une fois la hauteur atteinte, en partant des deux aiguilles 1 droite et 1 gauche, placer les aiguilles paires sur leur voisine (déplacement vers l'intérieur)
Baisser les aiguilles vides et tricoter quelques rangs en fil perdu.
Faites tomber le tricot de la machine.
Baissez toutes les aiguilles et remonter en position de travail la moitié de ce que vous aviez. (attention au centrage).
Remonter les mailles du fil perdu sur ces aiguilles (les deux mailles centrales sont faciles à repérer), ôter le fil perdu en tirant délicatement maille après maille, on a deux mailles sur chaque aiguille. *

Tricoter la zone 2 de l'empiècement avec son motif, et répéter les diminutions et le même travail de * à *

Tricoter la zone 3 et arrêter souplement.

Tricoter le dos et une fois arrivé au niveau de l'empiècement  faites le même travail qu'au devant.